Château Salettes

Sud-Ouest, France

Le nom du domaine SALETTES vient du nom du lieu où l’on entrepose le sel. Ou alors n’est-ce pas le nom de la tribu gauloise SALETTAS qui siégeait à l’époque. Depuis 1604, dix-huit générations d’une même famille (les Ricard de La Gaillardière) se sont succédé pour cultiver cette terre parfois à la mine ou à la pioche pour les plantations sur ce sol caillouteux.

Au fil des générations, les anciens leurs ont transmis les secrets d’une méthode ancestrale ainsi que l’amour de la vigne et du vin.

En 1965, Jean Pierre Boyer reprend la gestion du domaine avec son beau-père Léon Ricard : construction d’une nouvelle cave de vinification dans les années 1980, replantations sur les restanques abandonnées, défrichement pour de nouvelles plantations sur ce magnifique terroir argilo-calcaire constitué de ces pierres plates typiques appelées « Lecques ».

En 2002, Nicolas Boyer reprend l’exploitation familiale, succédant à son grand-père et son père Jean-Pierre. Il apporte avec lui une grande volonté de modernité en replantant aussi d’anciennes restanques et poursuivant l’œuvre de son père.

Modernité et tradition familiale sont les maîtres mots du Château Salettes.

Des suites d’une grave maladie, Nicolas Boyer décède en avril 2011. Jean Pierre Boyer reprend la gestion du domaine avec l’arrivée d’un nouveau directeur Alexandre Le Corguillé, Ingénieur œnologue.

Vins Château Salettes