Cave Castelmaure

France, Languedoc

Le déclic s’est produit au début des années 80. C’est ainsi que la majeure partie du vignoble a été renouvelée en remplaçant certains Carignan mal adaptés par des syrah, des grenaches et, plus récemment, par des mourvèdres. Puis, lutte et amour toujours, un vaste plantier a été créé en 1993 au cœur du maquis, sur les schistes – ce qui a permis au passage de constituer des ceintures coupe-feu. Enfin, pour plus de rigueur, l’ensemble des parcelles – 760 environ – a été inspecté et répertorié sur ordinateur. Du coup, à Castelmaure, chaque parcelle est connue, suivie de façon individuelle par un technicien qui se consacre à plein temps à cette tâche.

Découvrez ses produits